Pierre
VAN DEN DORPE

Fondateur

- Architecte diplômé de l’Institut d’Architecture de Lausanne – agréé 37.2
- Urbaniste de l’Institut d’Urbanisme de l’Université de Paris.
Architecte-Urbaniste reconnu dans la région Nord/Pas-de-Calais, est décédé en 2009.
Il laisse derrière lui des pairs attristés, la toute 1ère agence d’architecture inscrite à l’Ordre des Architectes dans le département du Nord, créée en 1981 puis reprise en 2000 par son fils Laurent, ainsi qu’un patrimoine constitué de très nombreuses opérations de logements sociaux qui portent son style en plus de sa marque de construction.
Sa vie durant il s’est dévoué au logement social, sujet qu’il maîtrisait parfaitement déjà du temps où il œuvrait pour le compte du CIL de Roubaix- Tourcoing, 1er CIL créé en 1949 par Albert Prouvost, patron d’une usine textile, visionnaire « convaincu de la nécessité d'innover. Car loger le personnel a toujours été l'un des soucis des patrons du textile du Nord. Cette préoccupation répond a la fois aux exigences humanitaires chrétiennes dont les grandes familles se réclament et aussi a une nécessité économique ».
Tout au long de sa carrière, il a donc eu à cœur de construire un habitat de qualité pour des locataires et des accédants à la propriété aux ressources modestes, créant pour eux un cadre de vie digne, des espaces à vivre confortables et lumineux où il fait bon vivre.
Les maisons et appartements qu’il a conçus pour les bailleurs sociaux nordistes furent tous à l’image de cet homme discret, humble, sérieux, intègre et droit.
Peu démonstratif dans sa vie personnelle, il l’a été aussi dans son travail, revendiquant ce qu’il nommait comme ses fondamentaux : « une façade n’est que le reflet d’un bon plan », travaillant l’âme du bâtiment avant son esthétisme.
Profondément humain et empathique, reconnu comme bâtisseur d’une architecture fonctionnelle, classique, traditionnelle mais néanmoins trés contemporaine, au design discret non ostentatoire et aux lignes simples et pur, il a toujours cherché à créer des espaces à vivre spacieux et confortables, partant du principe qu’il devait pourvoir y vivre lui même.
Urbaniste en plus d’être architecte, il a toujours conçu des bâtiments inscris dans leur environnement, travaillant sur des projets à l’échelle de quartiers mais également de la ville, étant à l’initiative de nombreuses opérations de requalification et de grands ensembles qui caractérisent encore aujourd’hui notre habitat régional.
Aujourd’hui, son fils Laurent, également architecte, a repris le flambeau faisant sienne la devise de son père. En 12 ans il a fait doucement évolué l’agence vers des projets à l’architecture plus contemporaine, au design plus ambitieux afin de coller aux attentes actuelles.